BBoykonsian.com - Webzine Hip-Hop & Reggae Undacover - Purists Only - News - Agenda - Sons - Vidéos Live - Clips - Shop - VPC...






Citations et Extraits - Part.2 (Assata Shakur)



Citations et Extraits - Part.2 (Assata Shakur)

Les citations traduites ci-dessous sont extraites de divers textes, entretiens, discours et lettres d’Assata Shakur. On peut retrouver ces citations et d’autres, en anglais, à l’adresse suivante : www.assatashakur.org/axioms.htm

Collectif Angles Morts, avec Lukas Podzhog
anglesmorts@gmail.com



« La révolution est une science, cela je l’ai compris il y a longtemps. Les généralités ne me suffisaient plus. Comme mes camarades, je pensais qu’une plus grande complexité politique était nécessaire et que l’unité de la communauté noire était devenue une priorité. Nous ne pouvions pas nous permettre d’oublier les leçons que nous avions tirées du COINTELPRO. À mes yeux, forger une conscience nationale me semblait une des tâches les plus importantes qui nous attendaient. Je ne voyais pas comment nous aurions pu sérieusement lutter sans avoir un sens fort du collectif, sans nous sentir responsables les uns des autres, les uns face aux autres. »


« Comme tous les autres révolutionnaires noirs, l’Amérike essaye de me lyncher. »


« Nous sommes un peuple opprimé aux États-Unis et nous ne le savons même pas. Nous avons moins d’opportunités de devenir docteurs et avocats à mesure que les frais d’inscriptions augmentent. Notre problème est que nous voulons appartenir à une société qui veut nous opprimer. Nous voulons être les propriétaires de la plantation. À Cuba, nous voulons transformer la plantation en ferme collective. »


« J’ai déclaré la guerre aux riches qui prospèrent sur notre misère, aux politiciens qui nous mentent le sourire aux lèvres et à tous les robots sans esprit et sans coeur qui les protègent, eux et leur propriété. Je suis une révolutionnaire noire, et en tant que telle, je suis victime de toute la rage, la haine et la calomnie dont l’Amérike est capable. »


«Nous ne pouvons pas nous permettre d’être spectateurs de la détérioration de nos vies. Nous devons aimer les nôtres véritablement et travailler à rendre cet amour plus fort. »


« Plus tu comprends ce à quoi tu t’attaques, plus tu deviens fort. Les gens voient la peur comme une mauvaise chose. La peur est saine quand tu t’attaques à l’Amérike. Mais quand la peur te contrôle, quand tu as peur de lutter, la peur est une mauvaise chose. J’ai plus peur de ce qui se passerait si je ne luttais pas que de ce qui arrivera si je le fais. »


« Personne au monde, personne dans l’histoire n’a jamais obtenu sa liberté en faisant appel au sens moral de ceux qui l’oppriment. »


« Le Hip Hop peut être une arme très puissante pour aider à élargir la conscience politique et sociale de la jeunesse. Mais comme toute arme, si tu ne sais pas comment l’utiliser, si tu ne sais pas dans quelle direction la pointer, ou pourquoi tu l’utilises, tu peux finir par te tirer dans le pied ou par descendre tes soeurs ou tes frères. Le gouvernement s’est tout de suite aperçu de l’énorme potentiel révolutionnaire du rap. Certains politiciens ont sauté sur l’occasion pour attaquer des rappeurs comme Sister Soldier ou NWA. Plusieurs syndicats de police dans ce pays ont exprimé ouvertement leur hostilité envers des rappeurs. Pour eux, la plupart des rappeurs tombent dans la catégorie des criminels potentiels, tueurs de flics, ou subversifs. »


« Ils nous appellent « délinquants », pourtant, pour la plupart d’entre nous, chaque fois que nous allons chercher notre salaire, on nous vole. Chaque fois que nous entrons dans un magasin de notre quartier, on nous braque. Et chaque fois que nous payons notre loyer, le propriétaire nous enfonce un flingue dans les côtes. »


« Comment osent-ils nous appeler « terroristes » alors que nous étions ceux qu’on terrorisait ? La terreur faisait constamment partie de ma vie… Nous vivions sous la terreur policière. »


« Notre désir d’être libres doit se manifester dans tout ce que nous sommes et dans tout ce que nous faisons. »


« Les gens ne vous soutiendront que si vous répondez aux problèmes qui les préoccupent, que si vous y contribuez dans un sens positif. La première chose que l’ennemi tente de faire est d’isoler les révolutionnaires des masses, de nous caricaturer en monstres horribles et hideux, pour amener les nôtres à nous détester. »


« La paix est un don précieux. Un sommeil paisible, un esprit et une âme en paix sont autant de luxes que peu de révoltés peuvent s’offrir. »


« Seul un imbécile laisse quelqu’un d’autre lui dire qui est son ennemi… Ne laissez jamais vos ennemis choisir vos ennemis à votre place. »



Vous pouvez télécharger la brochure ici:

Akye
Mercredi 14 Mai 2014





Dans la même rubrique :

Tijeras - 07/12/2017

1 2

Les productions et le merchandising du label BBoyKonsian en écoute, en téléchargement libre ou payant

T-shirt du label
T-shirt "BBoyKonsian" Noir

T-shirt "BBoyKonsian" Noir

12,00 €
Gildan - 185g


Recherche dans le webzine


Boutique en ligne avec CD, DVD, vinyls, t-shirts, sweats, keffiehs, livres, fanzines, feuilles à rouler...

Recherche dans le Shop


Soul - Hip-Hop - Reggae
24/24 - 7/7



Multitude de projets Rap et Reggae disponibles en téléchargement gratuit

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

L'émission Frontline diffusée sur F.P.P 106.3 FM - www.rfpp.net



Paiements acceptés: Espèce - Chèque - Carte bancaire et privative (paiement sécurisé via Paypal sans obligation de compte Paypal) - Virement bancaire

WEBZINE - SHOP - PRODUCTIONS ET EDITIONS - WEBRADIO - INDEPENDANT, ALTERNATIF & MILITANT