BBoykonsian.com - Webzine Hip-Hop & Reggae Undacover - Purists Only - News - Agenda - Sons - Vidéos Live - Clips - Shop - VPC...






Le FPLP salue la lutte Noire aux États-Unis: L'empire s'effondrera de l'intérieur



Le FPLP salue la lutte Noire aux États-Unis: L'empire s'effondrera de l'intérieur

Déclaration du FPLP. Fondé en 1967 sous la direction de Georges Habache et Ahmed Jibril, le Front Populaire de Libération de la Palestine est une organisation palestinienne révolutionnaire combattant le sionisme et le capitalisme.
Le 19 août 2014.

Traduit par les Editions Premiers Matins de Novembre
pmneditions@gmail.com


À la lumière de l'assassinat par la police du martyr Michael Brown et de la lutte en cours à Ferguson, dans le Missouri, aux Etats-Unis, le Front Populaire de Libération de la Palestine salue et soutient fermement la lutte incessante des Noirs et de toutes les communautés opprimées aux États -Unis.

Lors d'un entretien avec les médias du FPLP, le camarade Khaled Barakat a déclaré que « la brutalité policière, l'oppression et le meurtre dirigés contre le peuple Noir aux États-Unis, et contre les Latinos, les Arabes et les Musulmans, les gens de couleur et les pauvres n'ont jamais été de simples « erreurs » ou des « violations des droits individuels » mais font plutôt partie intégrante d'un racisme intégral et systématique qui reflète la nature du système politique états-unien . »

«Chaque fois qu'un crime est commis contre le peuple Noir, il est expliqué qu'il s'agit d'un« incident isolé », mais quand vous voyez le nombre considérable d'« incidents isolés » la réalité ne peut plus être occultée : il s'agit d'une politique ininterrompue qui demeure violemment raciste et oppressive . L'empire américain a été construit sur ​​le dos des esclaves Noirs et le génocide du peuple Noir- ainsi que sur la colonisation et le génocide des peuples indigènes », a ajouté Barakat. «Les habitants de Ferguson résistent, héritiers d'une longue tradition de résistance Noire, et nous soutenons leur résistance légitime à l'oppression raciste."

"De même que les peuples d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine et du monde Arabe sont les témoins de la brutalité des États-Unis en dehors de ses frontières, ces communautés sont confrontées à l'oppression raciste et coloniale à l'intérieur des ses frontières. Ces deux phénomènes sont inextricablement liés», a déclaré Barakat. "Nous voyons également l'exploitation et le pillage par les États-Unis des ressources des peuples à travers le monde. Et aux États-Unis, les Africains, les Latinos, les Philippins, les Afghans, les Arabes qui ont subi la guerre et l'impérialisme des mains des États-Unis en dehors de leurs frontières sont les mêmes communautés qui font face à la criminalisation, la brutalité, l'exploitation, l'isolement, les meurtres et les assassinats des mains de l'État. Nous voyons la chasse aux migrants et aux réfugiés à l'intérieur des États-Unis après que leurs pays ont été ravagés par l'impérialisme, la guerre et l'exploitation par les mêmes forces dirigeantes ".

Barakat a souligné que "l'emprisonnement de masse et l'incarcération ont été un outil central du contrôle raciste aux États-Unis. Un homme Noir sur trois y sera emprisonné; toutes les vingt-huit heures, une personne Noire est tuée par l'État ou par une personne protégée par l'État. Les Palestiniens connaissent bien l'utilisation de l'emprisonnement de masse pour maintenir la domination raciste et l'oppression. Briser les structures racistes de l'emprisonnement est crucial pour notre mouvement de libération. Nous saluons Mumia Abu-Jamal (1) et tous les prisonniers politiques du mouvement de libération Noire dans les prisons américaines et nous appelons à leur libération immédiate ".

Barakat a de plus ajouté que «depuis les premiers temps du mouvement Noir aux États-Unis, des esclaves en révolte pour la liberté jusqu'au mouvement pour les droits civiques et au-delà, le peuple, les organisations et les mouvements Noirs ont été confrontés à une impitoyable répression étatique, au ciblage, à l'incarcération et aux meurtres des mains de l'Etat. Les agences de renseignement intérieur américaines telles que le FBI, qui dirigent la répression d'État contre les communautés Palestiniennes et Arabes, ont eu pendant des années pour objectif principal l'attaque des mouvements, des dirigeants et des communautés Noirs".

Le racisme, la pauvreté et l'oppression sont les réalités premières rencontrées par les nations et les communautés opprimées aux États-Unis. Le peuple Noir aux États-Unis est en fait en état de siège. Et de la même façon que nous exigeons la fin du siège pour notre peuple palestinien, à Gaza et partout ailleurs, nous exigeons la fin du siège du racisme et de l'oppression institutionnalisés dans l'éducation, le travail, les services sociaux et tous les domaines de la vie, et nous soutenons les mouvements Noirs en lutte pour mettre fin à ce siège.

"Quand nous voyons aujourd'hui les images qui parviennent de Ferguson, nous voyons une autre Intifada émerger dans la longue lignée des Intifadas et des luttes qui ont été menées par le peuple Noir aux États-Unis et au niveau international. Le mouvement de libération nationale Palestinien salue le mouvement de libération Noir, et a beaucoup appris des expériences de Malcolm X (2), Martin Luther King (3), Frederick Douglass (4), des Black Panthers, de Sojourner Truth (5), et des générations de révolutionnaires Noirs qui ont ouvert la voie dans la lutte pour la libération et l'autodétermination ", a déclaré Barakat.

"La lutte au sein même des États-Unis fait intégrante de la lutte contre l'impérialisme – et plus, il s'agit d'une lutte centrale, car elle se déroule dans le ventre de la bête. C'est aussi le cas de la lutte des peuples Indigènes et des nations d'Amérique du Nord, où les pouvoirs du coloniaux se sont construits à la fois par le vol des terres et par le génocide, mais où les peuples Indigènes ont toujours résisté et continuent de résister encore aujourd'hui ", a t-il dit.

"Chaque victoire à l'intérieur des États-Unis et chaque conquête politique par des mouvements populaires et des luttes de libération est une victoire pour la Palestine et une victoire pour un monde de la libération des Hommes. Ceux qui pensent que le destin des peuples aux États-Unis est lié aux partis de la classe dirigeante, les Républicains et les Démocrates, et ce jusqu'à la fin des temps, ceux-là vivent dans l'illusion. De même, que ceux qui croient que la Palestine peut conquérir sa liberté en recherchant des alliances ou des garanties de la part de ceux qui oppriment le peuple Noir ", a déclaré Barakat.

« La lutte Noire conduit le monde vers la lutte pour un système politique alternatif qui mènera l'empire américain à la défaite. Nous savons que cela n'arrivera que par la lutte, par l'organisation du peuple, émergeant à travers les soulèvements et la colère des communautés contre l'injustice » a déclaré Barakat.

"Le mouvement anti-raciste et le mouvement anti-sioniste ne sont pas et ne peuvent pas être séparés. Se battre contre le racisme signifie se battre contre le capitalisme; se battre contre le capitalisme, c'est se battre pour le socialisme ", a déclaré Barakat.

« Le Front encourage tous les Palestiniens, et en particulier notre communauté palestinienne aux États-Unis, à poursuivre et à intensifier leurs efforts en faveur du mouvement de libération Noir, à se joindre aux actions de soutien à Ferguson et en l'honneur de Michael Brown, à maintenir à long terme une lutte commune et une solidarité mutuelle avec le mouvement Noir. Il existe une longue histoire de cette œuvre commune, et il est essentiel pour l'ensemble de nos communautés d'élargir et d'approfondir nos liens de lutte et de solidarité.

Le FPLP envoie ses salutations révolutionnaires, son message de solidarité et ses saluts au peuple de Ferguson en lutte, sur les lignes de front s'opposant à l'empire américain, et aux générations successives de la lutte Noire. Notre mouvement de libération de la Palestine et le mouvement de libération Noir font partie d'une seule et même lutte. Cela a été une position de principe pour le Front depuis sa fondation; nous réaffirmons cette position aujourd'hui et nous le ferons jusqu'à ce que nos deux peuples - et notre monde - soient libérés.


1) Mumia Abu Jamal, prisonnier politique noir américain emprisonné depuis 1981, ancien membre du Black Panthers Party. Son combat s'inscrit toujours dans la lutte anti-carcéral et de libération noire.
2) Malcom X, noir américain militant du mouvements pour les droits civiques aux États-Unis, assassiné en 1965.
3) Martin Luther King, pasteur militant pacifiste du mouvement pour les droits civiques, assassiné en 1968.
4) Fréderick Douglass, homme politique et écrivain noir américain, né esclave, militant abolitionniste, mort 1895.
5) Sojourner Truth, militante abolitionniste noire américaine, née esclave, morte en 1883.


Vous pouvez télécharger la brochure ici:

brochure_fplp_ferguson.pdf Brochure-FPLP-Ferguson.pdf  (180.75 Ko)


Akye
Mardi 26 Août 2014





Dans la même rubrique :
1 2

Les productions et le merchandising du label BBoyKonsian en écoute, en téléchargement libre ou payant

Appel pour un prochain Mix-book "Après, nouvelles sur le monde libéré" : Envoyez vos nouvelles avant le 31 août 2017

Recherche dans le webzine


Boutique en ligne avec CD, DVD, vinyls, t-shirts, sweats, keffiehs, livres, fanzines, feuilles à rouler...

Recherche dans le Shop


Soul - Hip-Hop - Reggae
24/24 - 7/7



Multitude de projets Rap et Reggae disponibles en téléchargement gratuit

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

L'émission Frontline diffusée sur F.P.P 106.3 FM - www.rfpp.net



Paiements acceptés: Espèce - Chèque - Carte bancaire et privative (paiement sécurisé via Paypal sans obligation de compte Paypal) - Virement bancaire

WEBZINE - SHOP - PRODUCTIONS ET EDITIONS - WEBRADIO - INDEPENDANT, ALTERNATIF & MILITANT