BBoykonsian.com - Webzine Hip-Hop & Reggae Undacover - Purists Only - News - Agenda - Sons - Vidéos Live - Clips - Shop - VPC...






Skalpel - Interviews

(Interviews)



Skalpel - Interviews

Brochure avec différentes interviews de Skalpel (La K-Bine), à télécharger en bas de page.





Interview pour Le magazine UNITE. (janvier 2008)

1) Skalpel qu'as tu pensé de l’aménagement de peine accordée à Jean-Marc Rouillan ?

J’étais très content pour lui et pour ses proches ainsi que pour le collectif qui milite pour la libération des prisonniers d’action directe et de Georges Abdallah. C’est une petite victoire pour lui et pour les gens qui se sont mobilisés et puis sa donne de l’espoir pour les autres camarades qui sont dans le même cas. Mais bon le combat est loin d’être gagné et pour Jean-Marc c’est un autre défi qui commence parce que les conditions de sa semi-liberté sont très restrictives. Ensuite c’est une décision qui ne doit pas échappée à l’analyse politique. Tout simplement parce que c’est une décision « politique » de l’Etat français.

2) Rap, bière, enregistrements, discutions politiques, c'est ça les quatre piliers de la maison Skalpel ?

Pas du tout, ce sont des éléments de ma vie qui s’inscrivent dans un contexte plus large. La vérité c’est que j’aimerais pouvoir uniquement militer, rapper et boire des bières mais je dois payer un loyer et élevé mon fils, donc je vis le même quotidien que des millions de personnes. Je jongle avec le travail, le rap, le fiston et le militantisme. Le « temps » c’est « mon précieux » et je cavale beaucoup pour pouvoir assurer tout ça.

3) Tous les matins avant de me rendre au boulot je passe devant des files de personnes qui font la queue devant la préfecture de sarcelles, je ne savais pas que les " squattage " de préfecture pour la carte de séjour tu les avais expérimenté avec tes parents. C'est peut-être ce qui manque à beaucoup de jeunes issus des quartiers populaires, connaître de plus près, l'autre manière d’être immigré en France.

Oui j’ai expérimenté le squattage de préfecture avec mes parents, les files d’attentes à 5h00 du matin en hiver et les galères administratives. Je me rappel qu’un jour dans la même journée je devais avoir 11 ans je pense, j’ai fais au moins 4 aller retour pour une simple autorisation de sortie du territoire parce qu’à chaque fois la nana de l’accueil disait qu’il manquait tel ou tel chose. Elle était exaspérée de traiter notre cas alors que mon vieux faisait l’aller-retour Aulnay- Le Raincy pour la 4e fois de la journée et elle lui parlait mal car comme mon père avait un accent, il avait du mal à se faire comprendre. J’avais envie de péter la vitre et de l’étrangler cette arrogante de merde. Je m’en souviens très bien. C’est un souvenir par mis tant d’autres. Et ceci expliquant cela aujourd’hui j’ai
beaucoup de respect pour tous ses sans papiers qui luttent et ses immigrés qui arrivent à
surmonter beaucoup de difficultés pour avoir une carte de séjour. Effectivement certaines personnes se sentiraient peut être plus solidaire de la lutte des sans papiers si elle expérimentait une fois dans la vie le parcours pour obtenir une carte de séjour.

4) Tu essayes d’être le plus cohérent possible entre ce que tu chantes et ce que tu vis. Tu es bien conscient que le commun des mortels à d'autres priorités et d'autres chats à fouetter que de s'engager et défendre des causes. D'ailleurs tu le dis toi même: "je ne suis pas parfait".

Ce n’est pas une excuse valable et ce n’est pas un concours pour savoir qu’elle est la personne qui milite le plus. Aujourd’hui les gens passent le plus claire de leurs temps au travail et c’est le lieu par mis d’autres ou l’engagement peut prendre beaucoup de sens. Ce n’est pas non plus une question de perfection mais de savoir comment on peut à son niveau faire en sorte d’influer sur l’amélioration de la vie et du bien être générale des gens. Quand on est conscient des choses et qu’on choisit volontairement de ne rien faire, on est complice du système et passer sa vie à le critiquer sans bouger le petit doigt c’est en fait choisir indirectement de soutenir le système tel qu’il est. Après chacun se débrouille avec sa conscience.

5) Penses-tu que le fait que de laisser à des personnes extérieurs le soin des compositions de ton album ait amené des choses positives dans ta musique? Est-ce que ça a libéré une partie de ta créativité qui ne pouvait pas s'exprimer pleinement quand tu étais seul aux manettes?

Oui c’est indéniable qu’un des facteurs qui a rendus cet album meilleur que les autres c’est le fait d’avoir laissé la composition musicale à d’autres personnes. Ca m’a laissé plus de temps pour travailler l’écriture, le flow et la structure des morceaux. Je me suis senti beaucoup plus à l’aise pour travailler le disque et je dois particulièrement une fière chandelle à PIZKO pour tout ça, car il a produit et mixé la majorité des morceaux de l’album.

6) Quelles sont les raisons pour lesquelles ta musique reste toujours relativement underground en terme de reconnaissance? Te remet tu artistiquement en cause ou tu penses que c'est uniquement une question d'argent et de la visibilité qu'il apporte ?

Il faudrait d’abord définir les critères de réussite et le terme Underground. Pour le grand publique on est inconnu et je pense qu’il y a un facteur évident qui est la non accessibilité aux médias qui font aujourd’hui qu’à un certains moment le publique va écouter ta musique. Après il y une volonté de notre part de ne pas aller vers certains médias de diffusion que l’on a pas envie de cautionner et l’indifférence caractérisé des gros magasines rap et des radios rap envers notre musique et notre discours. On doit être l’un des seul groupe de rap engagé à avoir sortis 13-14 disques en 10 ans et à être complètement ignoré d’une grosse partie de la presse. A l’époque quand on était chez Menace records en co-production il suffisait d’aller visiter certains mag en présence de Bayes et hop !! C’est bon on avait une interview ou une chronique. Après il est vrai que comme on ne prend pas de page de PUB et de spots radios automatiquement certaines portes sont fermées. Après pour ce qui est de l’autocritique je pense que peut être certains projets n’étaient pas assez bon artistiquement. Mais bon vu ce qui sort et marche commercialement dans les bacs ça va…Je pense que c’est pas la raison qui
prime.

7) L'insécurité est souvent en période électorale le fond de commerce des politiques, mais ce n'est pas aussi en train de devenir celui des rappeurs ?

Il y a une différence entre instrumentaliser une réalité que vivent certaines personnes au quotidien à des fins politiques et décrire cette réalité dans une chanson. Ce que certains rappeurs font c’est n’est pas de la description d’un quotidien violent et dure mais de l’apologie et ça je pense que ça nuit à notre musique et à nos « petits frères ».Surtout quand dans les faits certains de ses rappeurs ne vivent pas la vie qu’il prétendent avoir dans leurs chansons et parfois même ne vivent même pas dans nos quartiers.

8) D'ailleurs dans la même veine, il y a une génération qui pousse fort avec un rap toujours plus 'ghetto'. C'est pour répondre à une demande ?

Pour certains oui. Ce qui marche aujourd’hui c’est ce rap la. Si c’était le rap « cool » ou « peace and love » qui cartonnait certains remplacerais les flingues de leurs pochettes par des fleurs sans aucun Etat d’âme qui t’à dire le contraire et à se contredire d’un disque à l’autre. Mais de toute façon le publique se fou de ça il n’est pas assez exigeant avec les artistes en général tant que tu « fais de la maille » c’est bon t’es un bonhomme et excusable.

9) J'ai entendu parler d'un projet de rassembler plusieurs acteurs de ton entourage pour construire une structure indépendante. Qu'en est-il exactement ?

C’était une idée mais au lieu de faire un grande réunion et de se lancer dans un truc officiel on va continuer à faire comme on fait. Laissez les choses se faire naturellement et voir chaque projet au cas par cas. Dans les faits on fonctionne avec quelques groupes comme si on était sur le même label et ce qui est bien c’est qu’ont n’a pas eus besoin de se le dire officiellement.

10) Le morceau trop vieux pour ces conneries, quel message voulais tu faire passer a travers ce titre ?

Je voulais juste exprimer l’idée qu’une certaine période de ma vie me manque que soit au niveau musicale ou humain. Quand ça fait 10 ans que tu rap à un certains moment tu te fais un petit bilan personnel et tu analyse ton évolution .Je suis nostalgique de nos premières années de rap mais en même temps heureux de la tournure que prennent les choses depuis 2 ans. Je pense que le meilleur reste à venir. Après en ce qui concerne mon quartier je voulais dire en chanson que c’est pas pour rien que notre groupe s’appel « la cabine ».Certains potes me manquent même si je suis content que sur les 30 qui squattions la, la plupart est fait leurs vies comme ils le souhaitaient. Je regrette
aujourd’hui que certains ne face plus partie de nos aventures militantes et rapologiques.

11) Tu demandes au public de ne pas sombrer dans les clichés du genre : beaucoup de ventes = talents = crédibilité ou Beaucoup de promo = qualité. et tu rajoutes :Vive le rap underground, indépendant, engagé et militant. Comme si seul ce dernier était de qualité. On sait tous que pour dix disques de rap indépendants qui sortent 9 sont de pures merdes.

C’est pour ça que je n’ais pas dis « vive le rap indépendant » mais « vive le rap indépendant engagé et militant ». Ca va ensemble. Effectivement je suis d’accord pour dire qu’être indépendant n’est pas un gage de qualité en soit.

12) Tu dis que gauche droite c'est la même. . ce n'est pas un peu trop facile ?

Même si tu avances de réels arguments, tu sais bien que ce n'est pas si simple que ça. Mais concrètement aujourd’hui ce qu’on appel « la gauche » en France ce n’est pas ce que moi je considère être des partis de gauche qu’ils soient « socialistes » ou « communistes ».Après ils peuvent trouver toutes les formules qu’ils veulent la réalité c’est celle la. Pour moi être de gauche c’est dans un premier temps être anti-capitaliste. Et aujourd’hui les partis qui se disent de « gauche » ne le sont pas. Ce n’est pas une question de facilité mais de gens qui doivent réellement assumer leurs idées et arrêter de mentir c’est tout.

13) D'après toi Rama Yade concernant la venue de Kadhafi, c'est celle qui dit NON ou c'est une vaste communication orchestrée par Sarkozy ?

Puffff, c’est de la connerie. Rama Yade n’a pas son mots à dire dans ce gouvernement c’est une marionnette au même titre que Fadela Amara. Ce sont les visage de l’immigration aux services de Sarkozy qui veut nous vendre sont modèle de « réussite » à la française. Aujourd’hui quand on est dans ce gouvernement c’est qu’on cautionne les rafles de sans papiers et une politique au service des plus riches. Ainsi que la répression féroce d’une partie de la population qui se révolte légitimement comme par exemple les étudiants et les jeunes des quartiers populaires.

14) Sinon qu'a tu pensé de la visite de Kadhafi ? Et sa petite remarque sur les banlieues t'en penses quoi ?

Bah c’est la récompense qu’a offert Sarkozy en échange de la libération des otages bulgares. Il lui a donné une visibilité médiatique internationale qui permet à Kadhafi de revenir dans la scène internationale comme un interlocuteur de choix pour les questions qui concerne l’Afrique. Après c’est du Bisness Sarkozy n’en a rien à foutre des droits de l’homme étant donné qu’ils ont passé des contrats pour plus de 10 milliards d’euros. La réponse de Kadhafi est une réponse provocatrice à des leçons de morales que se permet de donner la France. C’est toujours la même histoire. Sous prétexte que la situation est moins pire ici il se réserve le droit de donner des leçons aux pays du tiers monde sur les droits de l’homme tout en faisant des affaires avec ses même pays. Par exemple ici on critique Chavez pour ça soit disant omniprésence au Venezuela alors qu’il a au moins quatre chaîne de télé la bas qui lui crache dessus au quotidien. En France on a un « omni président » dont on fait l’éloge quasi quotidiennement dans la presse et dans les journaux télévisés. Je crois qu’en ce qui concerne certaines questions la France devrait faire profile bas.

15) A propos des émeutes de Vilier le bel ,selon Sarkozy c'est la voyoucratie qui s'est exprimé et selon toi ?

C’est n’importe quoi. Je crois que quand 2 mômes de 16 ans meurent dans un quartier, la douleur qu’on peut ressentir et l’envie de l’exprimer de façon violente va au de las du simple fait d’être un voyou ou pas. Dire ça c’est insulter les familles des disparus et surtout les gens du quartier qui les connaissaient.

16) Au sujet de la visite de sarkozy en Algérie, tu penses comme beaucoup d'algérien que la France devait s'excuser à cette occasion et condamner le système colonial ?

Mais que la France condamne le système colonial devrait être un minimum. A la place on a des tentatives de certains élus de mettre en lumière un soit disant rôle positif du colonialisme. C’est un mensonge historique et une insulte à la dignité humaine de dire que le colonialisme a eus un quelconque rôle positif. Et que Sarkozy gardes ces leçons sur la « repentance » car s’est précisément ce que l’Etat Français demande aux prisonniers politiques d’action directe. De se « repentir » de leurs actions passés.

17) Deux explosions à la voitures piégées ont eu lieu a la mi décembre à Alger et ont été revendiquées par Al-Qaïda. Tu est toujours pour la revendication d’une violence légitime lors des luttes contre l’état et le capitalisme ?

Introduire ta question en me citant cet exemple signifierait que je mets sur le même plan la violence d’Al-Qaida que la violence d’une classe sociale en lutte contre un Etat et une classe dominante qui l’oppresse. Et ça n’est pas le cas. La violence d’Al-Qaida est une violence aveugle basée sur une interprétation fausse d’une religion. La violence populaire qu’il peut exister dans un Etat moderne est pour moi une violence légitime du point de vue de la lutte des classes, après il faut s’adapter à la réalité et aux conditions objectives dans laquelle ce développerait cette violence. Il ne s’agit pas d’être violent pour être violent.

18) C'est bien non l'arrivée des vélib dans 300 villes de banlieue ? Tu va pouvoir aller en studio en vélo.
J’enregistre à Panam chez Pizko donc pour moi c’est toujours le bus, le RER et le métro.

19) Que penses tu de l'action des enfants de Don Quichotte ?

Je suis au courant de leurs initiatives mais je ne connais pas assez les gens qui sont à l’origine de ça. C’est pour ça que je ne peu pas me permettre de juger la bonne foi de leurs actions. Vu de l’extérieur à une certaine distance je ne peu qu’approuver l’idée qu’on aide des sans abris et des mal logés. Ce qui me parait intéressant c’est de rendre visibles au yeux de tous, cette partie de la population toujours plus nombreuse. Mais la lutte pour les SDF est une lutte qui s’inscrit dans une lutte plus globale et ce n’est pas une question qu’on peut traité de façon isolée.

20) Et les évènements du Tchad avec l'arche de Zoé ?

C’est confus comme histoire mais ce qui me frappe d’entrée c’est que l’Etat français c’est un peu trop vite dédouaner de toute responsabilité dans cette affaire. Si il était au courant et cela semble être le cas il doit s’expliquer de la même façon que ceux qui sont prisonniers au Tchad et qui vont passer devant la justice tchadienne. C’est encore un événement que Sarkozy de toute façon a utilisé pour jouer les héros. Et ça ne fait que confirmer un peu plus que beaucoup dans le gouvernement n’ont pas leurs mots à dire.

21) Le ministre de l'immigration en ai déjà selon lui a 21 000 expulsions en onze mois. Ca va tu as tes papiers sur toi ?

Ouais j’ai une carte de séjour valable encore quelques années.

22) Le psg qui ne gagne pas au parc des princes. Tu penses que Rothen et ses potes devraient rendre les clés de leur Ferrari et que un bon pédalage en vélib leur ferait du bien ?

Ouais pas qu’eux d’ailleurs. Mais ça c’est plutôt une question pour Guez car c’est lui le
supporter du PSG dans l’équipe.

23) En quoi le fait de parler d'une mémoire des luttes de l’immigration, à un public plus prompt a fumer du shit ou à porter des Air Jordan est un bien nécessaire pour les quartiers populaires. Tu ne penses pas que c'est surtout d'un boulot que ces personnes ont besoin ?

Parler des luttes de l’immigration ou en revendiqué la mémoire pour moi n’est pas incompatible avec l’idée de trouver du boulot. Et surtout ça ne peu absolument pas nuire à cette démarche bien au contraire je pense. Ca peut te donner une meilleur idée de ce par quoi sont passés nos vieux à une époque ou ils avaient l’age qu’ont a maintenant.

24) Tu dis, "Je ne vois pas comment on pourrait considérer les élections comme réellement " démocratique", mais alors qu'est ce que tu proposes ?

Moi je propose par exemple dans un premier temps de minimiser au maximum le rôle des médias dans les élections. Ensuite de modifier les conditions pour se présenter et d’imposer le fait que le candidat doit être réellement représentatif de la population française et de basé ça, principalement sur des critères sociales. Une des conditions pourrait être par exemple d’interdire aux riches de se présenter etc….Enfin la je te donnes des éléments qui ne feraient que réformer un système auquel je ne crois pas de toute façon.

25) Franchement Skalpel ce n'est pas un peu utopique de penser qu’un autre monde est possible?

Le problème ce n’est pas de savoir si c’est utopique ou pas. C’est de savoir si on a envie ou pas de créer un autre monde. A la limite le fait que se soit utopique est secondaire tant qu’on s’approche le plus possible de quelque chose de radicalement différent et concret.
Je le répète pour que ce soit claire « l’Utopie n’est pas un rêve, elle est ce qui manque à
nos vies » (e.one d’eskicit).


Bursty De Brazza.


Autres interviews à lire en téléchargeant la brochure...

brochure_skalpel_interviews.pdf Brochure-Skalpel-Interviews.pdf  (1.37 Mo)


Akye
Mercredi 20 Mai 2009





Dans la même rubrique :
1 2

Les productions et le merchandising du label BBoyKonsian en écoute, en téléchargement libre ou payant

Appel pour un prochain Mix-book "Après, nouvelles sur le monde libéré" : Envoyez vos nouvelles avant le 31 août 2017

Recherche dans le webzine


Boutique en ligne avec CD, DVD, vinyls, t-shirts, sweats, keffiehs, livres, fanzines, feuilles à rouler...

Recherche dans le Shop


Soul - Hip-Hop - Reggae
24/24 - 7/7



Multitude de projets Rap et Reggae disponibles en téléchargement gratuit

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

L'émission Frontline diffusée sur F.P.P 106.3 FM - www.rfpp.net



Paiements acceptés: Espèce - Chèque - Carte bancaire et privative (paiement sécurisé via Paypal sans obligation de compte Paypal) - Virement bancaire

WEBZINE - SHOP - PRODUCTIONS ET EDITIONS - WEBRADIO - INDEPENDANT, ALTERNATIF & MILITANT